A2E ENVIRONNEMENT

Ingénierie, études, expertises, prélèvements, mesures.

Autosurveillance des stations d'épuration

A2E Environnement est habilitée par l'Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse pour effectuer les contrôles des dispositifs d'autosurveillance et de suivi de rejets réguliers.

L'autosurveillance des stations d'épuration se définit par l'ensemble des moyens de mesures et de contrôles mis en œuvre par l'exploitant pour s'assurer du bon fonctionnement d'un ouvrage épuratoire. L'autosurveillance est de la responsabilité du maître d'ouvrage. Sur le bassin Rhône Méditerranée Corse, les maîtres d'ouvrages de stations d'épuration urbaines ont obligation d'effectuer au moins une fois par an, à sa charge, un contrôle de ses dispositifs d'autosurveillance par un organisme habilité par l'Agence de l'Eau RMC. L'autosurveillance concerne également le réseau de collecte de la station d'épuration.

  1. Textes réglementaires

    système autosurveillance


    Essentiellement les mesures consistent en la vérification de la débitmétrie, des prélèvements, des analyses effectuées, du manuel d'autosurveillance.

    Ci-contre, un canal de mesure de débit (Canal Venturi) équipé d'un limnimètre ultra-sons et d'un préleveur automatique.

  2. Débitmétrie conduite fermée

    Les points suivants sont contrôlés :

    • Vérification de l'implantation et de l'installation des débitmètres,
    • Vérification des étalonnages,
    • Vérification de la cohérence du bilan Entrée/Sortie,
    • Comparaison de débit avec un appareillage mis en parallèle,

  3. Débimétrie écoulement à surface libre

    Les points suivants sont contrôlés :

    • Les dimensions de l'organe de mesure, y compris les canaux d'approche et de fuite, par rapport aux prescriptions des normes ou des constructeurs,
    • Le fonctionnement hydraulique de l'organe de mesure, en amont et en aval,
    • La propreté et l'état de l'organe de mesure, y compris les canaux d'approche et de fuite,
    • Le capteur de mesure adapté au type d'effluent rencontré,
    • L'implantation du capteur,
    • Un système adapté de contrôle de la hauteur d'eau ou (et) du débit,
    • La loi hydraulique Q=f(h), cohérente avec les caractéristiques de l'organe de mesure,
    • L'écart des résultats de mesures obtenus sur le point d'autosurveillance par l'organisme de contrôle et par le contractant.

  4. Prélèvements

    Les vérifications des prescriptions de l'Agence de l'eau concernant les six points suivants :

    • Implantation et installation du matériel de prélèvement,
    • Diamètre du tuyau de prélèvement,
    • Répétabilité du volume de prélèvement,
    • Vitesse de prélèvement,
    • Asservissement,
    • Ecart volume réel/volume théorique (entre l'organisme de contrôle et celui du site).

  5. Analyses

    Si le maître d'ouvrage ne réalise pas ou ne fait pas réaliser les analyses par un laboratoire Cofrac il doit également réaliser un comparatif analytique sur ces paramètres de suivis ( pH, DCO, DBO5, MEST, NK, Pt, NO2, NO3, NH4…)

Votre contact : laurent.macario@a2eenvironnement.fr

Haut de page
Accès rapide à nos principales prestations

Code et design par A2E Environnement
SARL au capital de 8 000 €, SIRET N° 535 352 454, APE : 7112B
Siège social : 18 rue Jules Ferry, 83340 Flassans sur Issole
Plan du site, Mentions légales
CSS Valide !
XHTML 1.0 Valide !